Retour d’expérience: Delphine (prêt-à-porter haut de gamme)

Retour d'expérience gif prêt à porter

En 2 lignes: Quelle était ton entreprise? Son statut juridique? Quand as-tu lancé?

Création en janvier 2003 d’une EURL, puis une seconde en 2010…

En 2 lignes: Que vendais-tu?

Prêt à porter haut de gamme féminin et masculin… A la fin, je ne vendais plus grand-chose ! ;)

En 2 lignes: Comment as-tu financé la création et le développement de ton entreprise?

Avec toutes mes économies, puis j’ai obtenu un prêt bancaire seulement en troisième année

En 2 lignes: Que faisais-tu avant de lancer ton entreprise?

J’étais formatrice en gestion (vacataire et profession libérale)

En 2 lignes: Quelle est la chose la plus importante que tu aies apprise?

Ne pas s’obstiner pensant qu’il existe toujours un juste retour des choses.

Notre entreprise, entité juridique, n’est pas notre bébé, donc pas d’affectif. C’est elle qui doit nous alimenter et pas l’inverse.

En 2 lignes: Quelle est la plus grande erreur que tu aies faite?

Souscrire des prêts personnels pour alimenter la trésorerie.

En une ligne: La question à laquelle tu souhaiterais une réponse en 20 lignes?

L’ implication dans le travail paie-t-elle un jour ?

Conseils de lecture En 20 Lignes: les billets Quand arrêter? , Comment rebondir après l’échec? , Ma start-up va-t-elle réussir? , Comment tenir bon au quotidien? et Comment suivre sa stratégie… et savoir en changer?

Publicités

Comment préparer sa campagne de crowdfunding?

Préparer campagne crowdfunding En 20 lignes gif

Quels que soient le mode et la plateforme de crowdfunding choisis, une campagne, véritable exercice de communication, se prépare en amont.

  • Pour la présentation de votre projet sur la plateforme (dont la FAQ sera souvent utile)
    • Ne fixez le montant total recherché qu’après avoir défini clairement vos besoins et la répartition de la somme par poste, sans oublier la commission de la plateforme.
    • Vos contreparties doivent donner envie de contribuer immédiatement (vous n’avez pas le temps d’attendre) et être cohérentes avec votre projet – la prévente de vos produits/services est un excellent exemple de contrepartie pour une entreprise: jouez sur l’avant-première.
    • Pour rédiger votre présentation, suivez la structure 1/ « Petite introduction », 2/ « Pourquoi ce projet: pourquoi moi, maintenant… », 3/ « Pourquoi cette collecte: pour financer quoi, dans quel délai les résultats seront visibles… », 4/ « Contreparties proposées: lesquelles, pourquoi elles sont cohérentes avec ce projet… » et enfin 5/ « Qui suis-je: votre parcours, le lien entre le projet et vous qui doit sembler évident (humanisez!) ». Définissez ensuite le titre de votre campagne.
    • Les visuels (logo, vidéo, photos, illustrations…) sont extrêmement importants: prenez d’ores et déjà l’habitude de (faire) créer des contenus attractifs
    • Faites circuler toute la présentation de votre campagne à quelques proches en leur demandant s’ils contribueraient – et en cas de réponse négative, ce que vous devez modifier. Le lien entre « il y un appel aux dons » et « je sors ma carte bleue » doit être évident et immédiat (personne n’a dit que c’était facile). Ne mettez en ligne qu’après les modifications nécessaires
  • Pour le plan de communication autour du projet, fixez-vous un calendrier pour:
    • Créer et commencer à animer vos pages sur les réseaux sociaux, au moins Facebook et Twitter
    • Repérer les blogs et magazines traitant de votre thématique ou d’une thématique proche, susceptibles de relayer l’existence de votre campagne: contactez-les au lancement de la campagne. NB: ne demandez jamais rien à un blogueur: si le projet lui plait, il en parlera
    • Préparer un email très clair pour vos contacts, sans négliger de bien expliquer ce qu’est le crowdfunding (notamment la règle du « tout ou rien »): ce n’est pas une collecte pour un cadeau d’anniversaire, mais un appel à contribuer à un projet (ici, entrepreneurial).
    • Valoriser votre (future) communauté: tenez-la informée (entre 2 et 4 fois au cours de la campagne, l’inonder de mails ne fera qu’énerver) et n’oubliez jamais de remercier
    • Si vous constatez à mi-parcours que la collecte ne décolle pas comme prévu, prévoyez des opérations de communication « plan B » : un évènement, une seconde vidéo…

Un lien mort? Un ajout à suggérer? Commentez!         S’inscrire à la newsletter Google

Pourquoi préférer la franchise?

Franchise muppets gif

Le nombre de réseaux de franchise a presque doublé entre 2004 et 2013, les facteurs-clés de réussite étant la pertinence et la qualité du concept, suivies de près par la qualité de la relation franchiseur-franchisé (étude annuelle 2013 complète ici). La franchise est en effet un bon choix pour lancer votre entreprise (73% des franchisés exerçaient auparavant une activité salariée) dans de nombreux secteurs d’activité, parce qu’elle vous permet de bénéficier:

  • De la réputation et de la notoriété d’une enseigne, qui constituent de forts atouts pour vous faire connaître et développer votre activité;
  • De l’encadrement, du suivi et de l’assistance offerte par le franchiseur: cet accompagnement et la formation sont en effet les points-clés qui distinguent la franchise d’une autre création d’entreprise, ce qui ne vous dispense pas (au contraire!) d’effectuer un bilan personnel et de compétences complet avant de candidater à un réseau de franchise, tout comme de vous renseigner au maximum sur le rôle du franchiseur pour chaque réseau contacté – a contrario, si vous souhaitez être le plus indépendant possible, la franchise n’est probablement pas un choix pertinent;
  • De la facilité, de la simplicité et de la rapidité de « prise en main » d’un modèle économique: il existe plusieurs moteurs de recherche pour trouver des idées de réseaux de franchise à rejoindre puis effectuer votre choix, par secteur d’activité, apport personnel, type de contrat (franchise ou concession exclusive), localisation… par exemple sur Zen FranchiseToute la franchiseChoisir sa franchise ou encore Franchise directe.
  • Du concept, de la marque et des produits ou services: vous pouvez ainsi créer votre entreprise sans « avoir eu l’idée« . Il est toutefois vivement déconseillé de se lancer sans avoir attentivement examiné le document d’information précontractuel ni avoir établi vos prévisions financières (les investissements peuvent être importants)
  • De la force d’un réseau et de l’expérience d’autres franchisés: n’hésitez jamais à contacter d’autres franchisés du même réseau, votre information doit être la plus complète possible avant de vous lancer!

Un lien mort? Un ajout à suggérer? Commentez!         S’inscrire à la newsletter Google

Comment devenir associé dans une start-up?

Minions samba En 20 lignes

Trouver un associé quand on a une idée qu’on estime susceptible de devenir une entreprise et qu’on a besoin d’agrandir son équipe est une chose; l’autre côté de la barrière est celui de l’aspirant entrepreneur, se sentant prêt à entreprendre, n’ayant pas nécessairement d’idée ou en ayant écarté une, se demandant s’il ne serait pas plus simple de rejoindre une équipe déjà constituée pour un autre projet.

Les exigences sont en réalité exactement les mêmes que pour les fondateurs de l’entreprise en cause: prendre en compte ses atouts et ses limites,être prêt à s’investir pleinement et à accepter ses erreurs, être clair sur ses intentions et ses objectifs au regard des autres associés comme vis-à-vis de soi-même.

Rejoindre une équipe d’associés déjà constituée présente toutefois logiquement une difficulté supplémentaire, celle de s’intégrer à une organisation existante (l’absence d’organisation n’en étant pas moins une).

Quelle que soit la manière dont vous « candidatez » à l’association (réseaux sociaux, Ideas Voice, WizbiiAssociates NetworkPartnproShare2grow…) imposez-vous le plus rapidement possible comme membre de l’équipe à part entière. L’engagement que vous allez prendre est important, ne vous laissez pas opposer la confidentialité de quelque document que ce soit et proposez le cas échéant de signer une clause de confidentialité. En particulier, vous devez être informé des chiffrés clés, des rôles réels de chaque membre de l’équipe… posez toutes les questions qui vous semblent pertinentes et n’attendez pas de vous être engagé, ne serait-ce que moralement et notamment au détriment d’une autre candidature, pour découvrir les cadavres dans les tiroirs. Au contraire, vous rassurerez certainement vos futurs associés à vous montrer intéressé et d’ores et déjà concerné et impliqué!

La partie strictement juridique est en réalité relativement secondaire. D’une part, en tant qu’associés, vous devez vous faire confiance, et vous ne saurez qu’au bout de quelques semaines si vous êtes aptes ou non à travailler ensemble, ce qui est de loin l’essentiel pour parvenir à faire aboutir un projet. D’autre part, dès lors que vous êtes devenu indispensable, comme l’est souvent chaque bon membre d’une équipe dans une start-up, une cession de parts ou d’actions équilibrée verra très rapidement le jour. Fixez ainsi un premier délai de « test de compatibilité », au terme duquel chacun se sentira suffisamment en confiance pour vous faire entrer au capital.

Vous trouverez mon retour d’expérience par ici ou ici (et merci à l’un de mes nouveaux associés pour le gif ;))

Un lien mort? Un ajout à suggérer? Commentez!     S’inscrire à la newsletter  Google

Mon associé est-il le bon?

You just made partner

Comme une bonne idée d’entreprise (celle qui correspond notamment à vos compétences et celles de vos associés), un bon associé ne se trouve pas, il se cherche. On peut créer une entreprise sans idée, comme créer sans associé.

Avant de vous demander si votre associé est le bon, prenez donc la problématique dans le sens inverse en vous interrogeant sur vos besoins: pourquoi vous associer, en particulier au regard de votre formation, de vos expériences, de votre disponibilité et plus largement de vos ressources?

Encore une fois, souvenez-vous qu’avoir une idée d’entreprise ne fait de personne un entrepreneur, encore moins un associé. Seule l’exécution compte, et c’est elle que vous devrez prendre en compte dans la répartition du capital si vous cherchez un associé opérationnel; de la même manière, examinez bien vos autres options de financement avant de rechercher  un associé investisseur.

Les règles d’or: l’associé est un complément du fondateur, maintenant et dans le futur, ce qui nécessite

  • de bien prendre en compte le facteur humain et les motivations, par la définition progressive de vos valeurs et plus globalement d’une vision commune;
  • de se mettre au travail! – en se fixant des objectifs individuels, SMART (spécifiques, mesurables, atteignables, réalistes et cadrés dans le temps: on ne le dira jamais assez, seule les actions comptent) et en communiquant autant que possible entre vous;
  • enfin, de prévoir les différentes options (juridiques ou non) en cas de mésentente, afin que cette dernière ne signifie pas la mort de l’entreprise  – selon les sources, il s’agit en effet de la première ou de la deuxième cause d’échec des entreprises.

Un lien mort? Un ajout à suggérer? Commentez!          S’inscrire à la newsletter 

Retour d’expérience: Antoine de Locat’me (plateforme permettant aux propriétaires de logements de trouver des locataires)

Accueil Locatme En 20 lignes

En 2 lignes: Quelle est ton entreprise? Son statut juridique? Quand as-tu lancé?

Locat’me est un site mis en ligne par notre SAS le 22 Juillet 2013. En réalité, le projet locat’me est né il y a 2 ans lorsque l’un de nous était en recherche d’appartement mais n’avait aucunement le temps de s’y consacrer. L’idée a germé « Pourquoi ne pas réaliser une plateforme où  les locataires se feraient contacter par des propriétaires qui possèdent un logement correspondant à leurs attentes ? »

En 2 lignes: Que vends-tu?

Locat’me est un concept d’annonces inversées qui permet au propriétaire de trouver simplement et rapidement un locataire parmi des annonces enrichies d’un dossier locatif simplifié. De plus un taux de correspondance leur permet de mieux cibler ses interlocuteurs.

Il permet au locataire de créer sa recherche de logement agrémentée de son dossier locatif. Sa recherche, assortie d’un taux de correspondance, apparait uniquement auprès des propriétaires de logements conformes à ses critères. De cette manière, il est contacté uniquement pour des biens conformes à ses attentes et ceci gratuitement.

En 2 lignes: Comment as-tu financé la création et le développement de ton entreprise?

La création de ce projet a été uniquement financée par un investissement personnel des 4 co-fondateurs. La plateforme a été réalisée intégralement par nous-même et l’ensemble des investissements a été injecté dans le capital.

En 2 lignes: Que faisais-tu avant de lancer ton entreprise?

Je suis issue d’une école d’ingénieurs post bac, l’ECE Paris, et de l’IAE de Paris. Par la suite j’ai effectué une expérience d’un an dans une société de conseil dans le secteur de l’énergie.

En 2 lignes: Quelle est la chose la plus importante que tu aies apprise?

Croire en ce que l’on fait. Mais les choses les plus importantes sont également d’être en permanence à l’écoute des utilisateurs et se remettre continuellement en question.

En 2 lignes: Quelle est la plus grande erreur que tu aies faite?

Ne pas avoir lancé Locat’me en sortant de mon école.

En une ligne: La question à laquelle tu souhaiterais une réponse en 20 lignes?

Comment définir le tarif d’un produit qui n’existe pas encore ?

Conseils de lecture En 20 lignes! Comment fixer mes prix? et la catégorie Je teste mon idée

Retrouvez aussi Locat’me sur Facebook, Twitter et Google+

  S’inscrire à la newsletter En 20 lignes Google

Quelle protection sociale pour un auto-entrepreneur?

En 20 lignes lot of pressure auto-entrepreneur

En tant qu’auto-entrepreneur, vous êtes soumis à certaines obligations juridiques (déclaration d’activité et paiement des cotisations) et comptables ainsi qu’en termes de facturation. S’agissant de la couverture sociale, le portail officiel a conçu un dossier spécifique répondant à vos principales questions ici.

L’essentiel à en retenir:

  • Au moment de vous immatriculer, vous devrez préciser la catégorie professionnelle (activité commerciale, artisanale ou libérale) dont vous relevez, qui conditionne la caisse à laquelle vous serez obligatoirement rattaché (Régime Social des Indépendants dit « RSI » dans la plupart des cas, Cipav pour les professions libérales). Vous pouvez choisir n’importe quel organisme conventionné par le RSI et chargé des prestations santé: votre seule obligation est d’en choisir un
  • Vous devez cotiser au RSI ou à la Cipav même si vous bénéficiez déjà d’une couverture sociale. Toutefois, si votre activité auto-entrepreneur est exercée:
    • à titre principal ou exclusif, vous bénéficiez de la même couverture sociale que l’ensemble des professionnels indépendants, et les prestations vous seront versées par l’organisme conventionné que vous aurez choisi, pour le compte du RSI
    • à titre secondaire, notamment en complément d’une activité salariée, vous restez affilié à votre régime assurance maladie actuel.
  • Vous n’êtes pas couvert en cas d’accident du travail et au titre de l’assurance chômage, mais seulement en cas
    • de maladie (remboursements et indemnités journalières: maladie-maternité, invalidité, décès, recouvrement des cotisations et contributions sociales, allocations familiales et CSG-CRDS)
    • et au titre du risque vieillesse (les droits à la retraite sont calculés selon le chiffre d’affaires réalisé)
  • Puisqu’aucune option n’est possible pour des cotisations facultatives, vous pouvez souscrire une assurance maladie sur-complémentaire facultative auprès de l’organisme de votre choix (compagnie d’assurances, mutuelle, institution de prévoyance)

Un lien mort? Un ajout à suggérer? Commentez! S’inscrire à la newsletter Google